Nos excellents confrères et colocataires de Canard PC Hardware ont publié l’été dernier (dans leur numéro 29) un dossier très complet sur la façon dont nous sommes espionnés par nos objets. La chose étant d’utilité publique, ils ont décidé de mettre la totalité de ce dossier en accès gratuit (sur leur site, que je vous recommande d’aller voir : www.cpchardware.com). Comme une partie non négligeable de ce dossier porte sur des appareils ou logiciels que tous les joueurs utilisent, laissez-moi vous rappeler les principaux points, ne serait-ce que pour vous donner envie d’aller lire les détails.
Cela commence évidemment par les problèmes soulevés par le comportement de Windows 10 qui, entre la télémétrie très active et les échanges de données permanents entre Cortana et Bing, arrive à se rendre extrêmement antipathique. Mais ce n’est rien comparé au véritable espionnage permanent que pratiquent les magasins en ligne Steam, Battle.net ou Origin. Non seulement le détail de vos sessions de jeux sont épluchés intégralement (heures, durée, options, nombre de lancements… même le nombre de clics sur le Steam Controller !), mais les deux derniers en profitent pour vous gaver de cookies de régies publicitaires. Gog est plus mesuré, vous collant tout de même un gif de 1x1 pixel de la part de DoubleClick, histoire de.
Vous croyez que ça suffit ? Pas du tout. Vous oubliez vos drivers graphiques. Mais oui, ces monstres softwares désormais boursouflés vous espionnent eux-aussi, et pas qu’un peu. Le GeForce Experience en particulier est en passe de faire véritablement scandale tant il rapatrie de données sur vous, votre machine et vos comportements d’utilisateur.