La mauvaise haleine de la nature

Cela ne vous aura pas échappé si vous avez le malheur de passer plus de dix minutes par jour sur Internet : The Legend of Zelda : Breath of the Wild est un jeu absolument fantastique, peut-être le meilleur épisode de la série, au coude à coude avec les plus grands (si vous vous posez la question : Link's Awakening sur GameBoy et A Link to the Past sur Super Nintendo). Si, toutefois, vous ne faites pas partie des bourgeois fortunés possédant une Switch, vous vous demandez peut-être ce que vaut le titre sur Wii U. Eh bien, si le jeu reste le même (malgré la nécessité d'installer 3 Go de données), il faudra avoir le cœur et les yeux bien accrochés. Avant tout pour supporter l'aliasing et les éclairages moins bien rendus mais, surtout, pour ne pas attraper de migraine devant le frame rate de cette version, qui s'effondre dès qu'il y a trop de végétation, de choses à l'écran (notamment dans les villages) ou d'effets visuels. On ne saurait que trop vous conseiller de le regarder tourner avant de passer éventuellement à la caisse, pour jauger votre tolérance aux soirées diapositives champêtres.

Numéro
Image
nb_pages
0.30