Pendant des années, King (autrement dit Activision-Blizzard) n’a visé que deux publics avec ses Candy Crush : les gens oisifs au bureau et les malheureux prenant les transports en commun. Aujourd’hui, avec Shuffle Cats (free-to-play sur iOS et Android), le développeur a décidé de s’ouvrir à un nouveau public : les maisons de retraite. Si vous trouvez Hearthstone trop complexe avec ses nombreux héros et sa farandole de cartes, ou si le rythme de Clash Royale s'avère trop frénétique pour vous, alors vous êtes dans la cible de Shuffle Cats, puisqu’il s’agit d’un jeu de duel en ligne… sur du rami. Pour les moins de 70 ans, rappelons les règles du rami : avec un jeu de cartes classiques, il s'agit de faire des suites de même couleur, des brelans ou bien des carrés de cartes identiques. Et voilà, c’est tout, celui qui en fait le plus a gagné. En quelque sorte une version inférieure de la canasta (eh oui, moi aussi je me renseigne en prévision de la retraite), mais pour des parties de quelques minutes, c’est plutôt adapté. En revanche, sur le modèle économique, King se prend les pieds dans le tapis : chaque partie est payante, en gemmes fictives. Certes, chaque victoire vous rapporte un peu moins du double de votre mise, mais puisque le rami est avant tout un jeu de hasard, il suffit de manquer de pot pour perdre toutes ses gemmes en enchaînant les défaites. Ne reste plus qu’à passer par la boutique intégrée : à l’achat, une partie vous coûtera environ 1 euro (et pour les plus grosses mises, jusqu’à dix fois le tarif). Autant prendre la seule décision sage possible : désinstaller ce truc et réinstaller le bon vieux Lost Cities (4 euros sur iOS, sorti en 2012 mais avec toujours du monde en ligne), autre variation du duel en rami mais proposant un peu plus de complexité et sans achat intégré.